Il n’y a rien de mieux…

… qu’un troquet traditionnel parisien! Un de ces endroits cossus, nappes blanches amidonnées et légèrement jaunies par la fumée, ces endroits peuplés de créatures d’un autre âge qu’on appelle serveuses. Celles-ci travaillent en ces lieux depuis la nuit des temps, ont le teint blafard et les cheveux gris andouillette. L’accent titi parisien leur sort par les narines et contamine l’endroit de nasales et de fricatives. On est partagé entre haine et amusement vis-à-vis des dites Madame Francine ou Gilberte. On aurait préféré voir une jeune et dynamique Samantha mais on les respecte malgré tout et on leur accorde, un instant, un regard fasciné et bien-veillant.
La dureté de leur regard nous fait penser qu’elles ont dû en voir des vertes et des pas mûres depuis l’ouverture du troquet il y a 40 ans.
Elles ont l’haleine qui alterne entre graillon et plateau de fromages, elles sont aussi polies qu’un vieux corbeau et ça nous fait l’historique du restaurant tout en se grattant l’aisselle. Leur tablier blanc et soi-disant chic laisse dépasser leur jupon jaunâtre et leur ton très “atmosphère atmosphère” brise la séreinité de l’endroit comme un pic-à-glace dans un morceau de marbre.
Et pourtant, qu’est-ce qu’on les aime ces madames et qu’est-ce qu’on a envie de retourner au
“Boeuf Couronné”, avenue Jean Jaurès dans le 19ème.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: